Photographe nature – Comment s’initier au métier ?

Les photographes de la faune et de la flore sont des personnes hautement qualifiées et bien informées sur la prise de photographies d’animaux indomptés dans leurs habitats naturels. Ces professionnels spécialisés doivent avoir une connaissance pratique des animaux qu’ils peuvent rencontrer ainsi que du terrain sur lequel ils vont travailler. Ce travail nécessite la maîtrise de tous les aspects fondamentaux et avancés de la photographie et du matériel photographique; la capacité de discerner les exigences de l’environnement ; une compréhension éclairée des aspects comportementaux de la faune indigène; la capacité à être spontané physiquement et professionnellement et une propension à bien fonctionner dans des circonstances dangereuses, aléatoires et imprévisibles. Si cette carrière de photographe nature vous semble passionnante, cet article peut vous aider à concrétiser votre passion.

Débuter une carrière de photographe nature

Des vues panoramiques sur la nature, de superbes panoramas de girafes paissant sur de grands arbres, des jaguars traquant ses proies dans la forêt tropicale et des chèvres sauvages accrochées aux flancs de la falaise de l’Himalaya sont tous rendus possibles grâce au talent et au savoir-faire des photographes de la faune. Les superbes photos qui paraissent dans les magazines, en ligne et à la télévision ne sont pas simplement capturées par les passants au hasard sur leur téléphone portable, mais sont plutôt le résultat d’années de formation dans la photographie animalière.

Apprendre les bases de la photographie

Un photographe nature performant aura un flair naturel pour la composition et commande fluide de la caméra. Mais transformer ces compétences en de superbes photos pour lesquelles les individus sont prêts à payer demande un nouveau niveau de maîtrise. Vous devez comprendre les concepts en jeu, apprendre à construire et à entretenir un portefeuille toujours plus impressionnant, nouer des liens avec l’industrie et prendre le temps de poursuivre vos études.

Selon le niveau de compétence actuel de chaque utilisateur, celui-ci peut choisir de commencer une photographie animalière. La carrière avec une formation en photographie formelle ; soit dans un cadre universitaire, soit dans un collège communautaire ou un institut des arts. Les cours en ligne et les apprentissages sont également possibles. À l’école, les élèves ont accès à d’autres types de cours, tels que la zoologie ou le comportement des animaux, qui peuvent aider le photographe nature potentiel à mieux comprendre le comportement des animaux. L’obtention de ces connaissances supplémentaires peut également faciliter la capture d’animaux dans leur environnement naturel. De plus, les photographes en herbe doivent développer les compétences nécessaires pour photographier des objets en mouvement.

La photographie abstraite

La photographie floue est très différente de prendre des photos de personnes – qui vont poser volontiers – et d’objets, qui sont immobiles. Bien que vous puissiez certainement prendre des photos d’animaux au repos ou en train de dormir, il est plus courant de les voir en action : bondir sur une proie, courir à travers les champs ou nager dans les récifs coralliens. Capturer ces moments avec clarté nécessite un haut degré de compétence. Au fur et à mesure que vos capacités se développent, vous devriez commencer à intégrer la photographie au flou, ce qui se fait en ralentissant la vitesse d’obturation. Ceci est une compétence indispensable si vous envisagez de devenir photographe nature.

Développer des compétences fondamentales en photographie

Le métier de photographe nature, comme d’autres types de photographie, est un art. Comme tout art, il fait largement appel à la technique et à la pratique. Certes, un certain niveau de talent inné est impliqué, mais les recherches sur le succès et la maîtrise ont maintes fois prouvé que les connaissances et une application cohérente sont bien plus importantes que les qualités naturelles. Les cours sont facilement disponibles dans les collèges, universités et écoles d’art privées de deux ou quatre ans. La formation est également disponible par le biais de programmes de certificat. Et, comme dans tout domaine choisi, les programmes en photographie varient.

Les programmes de certificat offrent une formation de base en photographie. Les programmes d’études associées associent cours de formation générale et cours optionnels en photographie de la nature ou de la faune. À ce niveau, quelques cours disponibles peuvent inclure, la photographie en couleur et en noir et blanc, l’imagerie bidimensionnelle et tridimensionnelle et l’édition numérique.

Après un baccalauréat en photographie

Si vous décidez d’obtenir un baccalauréat en photographie, vous aurez peut-être la possibilité de choisir une concentration en photographie animalière. Un programme de baccalauréat s’appuie sur ce qui a été appris précédemment et peut inclure des cours sur les options d’éclairage et d’aménagement paysager, le droit et l’éthique des médias, ainsi que le marketing et la gestion de portefeuille. Il faut généralement deux années supplémentaires pour obtenir une maîtrise, mais cela offre souvent la possibilité de choisir la photographie animalière comme spécialité. La formation est longue, mais avec un peu de travail, un projet de thèse et des options d’études indépendantes, les diplômés sont en passe de décrocher une carrière dans ce domaine exceptionnel. Quoi qu’il en soit, avant de choisir une école, déterminez vos objectifs de carrière en tant que photographe nature et recherchez un programme qui correspond à vos besoins.

Les connaissances basiques

Les compétences de base que vous apprendrez en tant que photographe nature comprennent le développement d’une capacité à contrôler différentes conditions d’éclairage, le réglage de la vitesse de l’obturateur et de l’ouverture pour s’adapter à différents animaux et situations, ainsi qu’une connaissance de base de Photoshop et d’autres logiciels tels que Affinity Photo, Pixir et Des glands qui vous permettent d’ajuster et d’éditer vos photos pour leur donner vie. Toutefois, il n’y a pas que les compétences techniques à développer pour réussir dans cette carrière.

Les photographes de la faune sont souvent à l’état sauvage, ce qui signifie que vous devez posséder un ensemble de compétences de base vous permettant de réussir pendant des expéditions longues, difficiles, froides et chaudes. Les « compétences de survie » peuvent inclure la capacité de communiquer avec les habitants autochtones, de préparer son équipement et ses effets personnels de manière sûre et efficace, et d’être patient en attendant que les conditions s’améliorent et que les animaux apparaissent.

Définition du budget et de l’investissement

À partir de là, vous construirez votre portefeuille de photographe nature, ce qui nécessite : une compréhension des besoins du client. Dans certains cas, vous pouvez créer différents portefeuilles pour différents clients – par exemple, des collectionneurs individuels ou des magazines par opposition à des organisations de préservation de la faune. À ce stade, il est sage d’acquérir des compétences en affaires afin de pouvoir commercialiser votre travail efficacement et à un prix équitable. Il est impératif de rechercher le marché et de suivre les tendances.



Laisser un commentaire