Quelles différences entre psychologie et coaching ?

Quelles différences entre psychologie et coaching ?

Quelles différences entre psychologie et coaching ?

Lorsque le besoin d’effectuer un travail sur soi se fait sentir, la question se pose souvent entre le recours à une psychothérapie ou à un coaching. Les deux disciplines sont souvent confondues. Pourtant, elles sont bien distinctes. Quelles sont les différences entre la psychologie et le coaching ? Éléments de réponse.

Thérapie et coaching : deux approches différentes

Si le coaching comme la thérapie s’évertuent tous deux à aider la personne accompagnée à atteindre ses objectifs, l’approche des deux disciplines est totalement différente.

Le coach accompagne son client pour qu’il puisse mettre en œuvre des moyens utiles à l’atteinte de ses objectifs. Il le conseille, l’oriente dans sa démarche pour obtenir les résultats escomptés. Le coach joue un rôle de conseiller. Il n’hésite pas à prendre partie, à intervenir, à bousculer même parfois. Le coaching a donc une démarche résolument tournée vers l’action, sur les leviers et les moyens à utiliser selon son but.

Le psychologue s’attache quant à lui à mener son patient vers l’acceptation de son vécu, à la guérison d’une vieille blessure psychique non refermée, afin de lui permettre d’avancer. La thérapie est donc concentrée sur l’analyse. Elle cherche à mieux appréhender les événements passés pour pouvoir tourner la page et se concentrer vers l’avenir. Le psychologue induit le patient, mais c’est ce dernier qui est le seul à pouvoir se libérer. Le thérapeute reste neutre.

La durée du processus d’accompagnement par un psy ou un coach

Entamer une thérapie auprès d’un psychologue est un processus qui demande une durée difficilement appréciable avant d’aboutir à des résultats notables. Selon les patients et l’objet de la consultation, la thérapie peut demander plus ou moins de séances.

Quant à lui, le coaching prend la forme d’un contrat entre le coach et son client. Il est donc ratifié pour une durée déterminée, en temps ou en nombre de séances.

Souvent, le coaching est plus rapide. Le coach aide son client à définir ses objectifs pour qu’ils restent atteignables et  si besoin révisables sans démotivation. Le coaching traitant la question des moyens, autrement dit le  « comment ? », les premières mesures sont vites déterminées et mises en œuvre, et les premiers résultats constatés.

La thérapie est souvent plus longue car l’introspection n’est pas toujours facile. Il s’agit de répondre à la question « pourquoi ? », et la réponse est souvent complexe. De nombreux freins peuvent aussi fragiliser le processus, demandant du temps pour être surmontés.

Choisir entre thérapie et coaching selon le motif de la consultation

L’objectif poursuivi est l’élément essentiel pour choisir de consulter un psychologue ou se tourner vers un coaching.

S’il s’agit d’un ras-le-bol, d’une grosse envie de changement, de remettre de l’ordre dans sa vie, sur un plan personnel ou professionnel, le coaching sera la solution la plus appropriée.

Cependant, si la recherche d’un accompagnement est lié à un problème qui semble ancien et difficile à surmonter, provenant du vécu, d’un choc brutal ou d’un traumatisme, alors l’aide d’un psychologue sera conseillée.

 

Selon le besoin et l’objectif, l’une ou l’autre des solutions entre consulter un psychologue ou entamer un coaching sera plus adaptée. Si ces deux disciplines sont différentes dans leurs méthodes, elles n’en restent pas moins parfois complémentaires. Les coachs n’hésitent pas en effet à conseiller à leur client une thérapie lorsqu’ils le jugent nécessaire, et les psychologues orientent aussi leurs patients vers du coaching s’ils pensent la démarche utile.



1 commentaire sur “Quelles différences entre psychologie et coaching ?”

Laisser un commentaire